Ma Blanquette de Veau allégée
Souvent en consultation quand le froid arrive mes patients stressent à l’idée de préparer à manger, pensant que les plats mijotés ne sont pas bons pour eux. Et pourquoi cela ne serait-il pas possible ? Soyez attentif à la quantité de gras utilisée en cuisson et dans le choix de vos viandes, respectez la ration de protéines et il n’y aura aucune raison de vous en priver. Découvrez ma blanquette allégée qui contient pour 2 kg de viande de veau seulement 30 cl de crème à 15 % ce qui par portion représente moins de 3 g de matières grasses ajoutées.
  • PlatPlat Protéïné
  • CuisineProvençale
Portions Temps de Préparation
16portions 15min
Temps de Cuisson
1:40h
Portions Temps de Préparation
16portions 15min
Temps de Cuisson
1:40h
Ingrédients
  • 2kg de veau(tendron, épaule, collier)
  • 800g de champignons de paris frais
  • 800g de carottes
  • 1 poireau
  • 1 oignon
  • 30cl de crème épaisse à 15 %
  • 50g de farine
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 2 clous de girofle
  • 1 citron
  • 1 bouquet d’herbes de Provence(feuilles de laurier, thym, romarin)
  • sel et poivre
Instructions
  1. Découper la viande en morceaux de 2 à 3 cm. Éplucher et laver les légumes, puis découper en rondelle les carottes et le poireau, les champignons en quartiers. Couper l’oignon en quatre, dans 2 des quartier planter un clou de girofle.
  2. Dans un gros faitout mettre la viande et la couvrir des 50 g de farine mélanger. Ajouter 2 litre d’eau froide, puis tous les légumes (poireau, carotte, champignon, oignon). Saler et poivrer, mélanger.
  3. Dans le faitout ajouter le bouquet garni. Mettre sur le feu, aux premières ébullitions, baisser le feu et laisser mijoter 1h30.
  4. Dans un bol battre les 2 jaunes d’oeufs avec la crème et le jus du citron. Y ajouter un peu d’eau de cuisson et mélanger. Verser le bol dans le faitout, mélanger et laisser mijoter encore 10 min.
  5. Et voilà c’est Prêt !!!
  6. Régalez vous !!!
ASTUCES
  1. Cuisiner en quantité c’est toujours meilleur, plus on a d’éléments plus il y a de saveurs.
  2. Cuisiner en quantité c’est économique , le temps de cuisson est pratiquement le même d’où une économie d’énergie.
  3. Cuisiner en quantité permet de mettre des portions individuelles au congélateur, on est toujours content d’avoir un plat tout prêt et d’éviter de tomber dans le piège du repas grignotage car plus rien dans le frigo.